En descendant de l’avion, Discipline de Club Cheval dans les oreilles, GQ Magazine dans une main, mon Starbuck dans une autre, une pluie fine m’a accueillie. “Ah ça y est, il pleut déjà ?” De toute manière, je m’y étais déjà un petit peu préparé. Le taux annuel de pluie étant de 131 jours par an, alors forcément ce n’est pas un grand soleil que j’attendais pour mon arrivée au pays de Tintin (voyage pluvieux, voyage heureux?). Mais si au final, on passe entre les gouttes, on se sent déjà respirer un air nouveau.

 

Après avoir cherché mon chemin à travers les 3 étages de l’aéroport, j’ai pris le Thalys qui m’a transporté jusqu’à Ixelles, quartier où je logeais. Je remercie par cet article mon ami Fabrizio Bucella de m’avoir fait découvrir cette charmante ville. Journaliste au Huffington Post, œnologue qualifié, docteur en Sciences Physique, mais surtout italien (le pays du style), qui plus est supporter de l’Inter, je le considère comme un véritable couteau suisse humain. Mais vous me direz, il est bien vrai, l’article ne s’appelle pas 3 days with Fabrizio, je me recentre sur mon sujet.

Lorsque l’on est à Bruxelles, tout le monde cherche rapidement à atteindre la Grand Place et son majestueux hôtel de ville classé par l’Unesco. Pourquoi ? Car c’est ici que se concentre la vie bruxelloise. Une place riche en Histoire, détruite aux canons par Louis XIV fin XVIIe, totalement reconstruite pour être aujourd’hui considérée comme la plus belle place d’Europe. J’ai personnellement eu la chance de visiter inside (oui je suis bilingue you know) ces bâtiments surplombant la capitale de la Belgique.

C’es vrai que dans son ensemble, l’architecture bruxelloise est somptueuse. Le vieux quartier est superbe. L’architecture “Renaissance flamande” des maisons et bâtiments historiques est magnifique. Elle nous transporte dans le temps. Les jolies façades s’enchaînent, laissent apparaître de belles vitrines de chocolatiers et s’ouvrent sur des petites ruelles pavées très jolies. Car oui, visiter Bruxelles, c’est un séjour tout autant gastronomique que culturel. A peine rentré de 3 jours dans le capitale belge que je comptais presque m’inscrire dans une salle de sport!

Où peut-on se poser?

Quasiment partout! Comme toute capitale, les bars et cafés se comptent par milliers, mais je vous ferai une liste non exhaustive des bars où il faut se mettre une chouille où on peut déguster des bières inconnues en France ! Ce message s’adresse à tous les amateurs de blondes, grandes, fraîches, très abordables. Je vous rassure, nous sommes toujours en train de parler de bières.

Mais évidemment pour commencer à écrire cet article, il me fallait trouver un lieu avec wifi… #Vismaviedeblogueur. J’ai donc pris un thé PepperMint au Bar de l’Hôtel Amigo 5*****. Hôtel célèbre pour accueillir les célèbrités lors de leurs passages à Bruxelles : Barack Obama, One Direction, Alex’ Jean-Baptiste (ça va le melon?). L’avantage de ces hôtels 5 étoiles, c’est qu’on est quasiment sur de ne pas être trop dérangé si l’on a besoin d’y travailler. Dire que j’avais hésité à utiliser la wifi du Mcdo…

12142025_769696923157856_1941341600_n

 

Mais parlons BIERE aussi. J’ai eu un coup de cœur (#tropcute) pour le Mœder Lambic, à deux pas du centre et le Delirium Tremens. Au Mœder, toutes leurs bières sont tirées au fût. Je conseille la Kriek, et son petit parfum de cerise. Le Delirium, c’est presque un quartier entier de Bruxelles. C’est l’histoire d’un petit bar dans un sous-sol qui a racheté tous ses voisins. Aujourd’hui considéré comme un haut lieu touristique, qui ne renient pas les locaux : le choix de bières est monstrueux comme le dressing de Kim Kardashian, il y en a pour tous les goûts, de chaque pays. Il faut demander le catalogue au bar, et puis… essayer de faire son choix!

En passant d’un bistrot à un autre, nous nous sommes arrêtés dans une petite brasserie italienne, le Cirio. Un café style art nouveau, ancienne épicerie datant de plus d’un siècle. Un véritable 10/10 pour les cannellonis ricotta-épinard. Mais j’en vois déjà certains tiquer. “Ouais euh, le mec il va en Belgique, il va manger italien là bas. C’est comme si tu allais en Thaïlande et tu mangeais un bœuf bourguignon”. Pour ma défense, je dirai : Non c’est faux. Il n’y a pas de bœuf bourguignon en Thaïlande. Au Cirio, le serveur peut tout autant te servir la Westvletereen (Best beer of the World!) que des croquettes de crevettes ou même des frites! Ah ces fameuses frites, que les anglais appellent French Fries, sont surtout belges ! Mais comment sont faîtes les frites belges ? Alors Jamie, c’est très simple! Cuites dans de la graisse de bœuf (et non pas dans de l’huile végétale), elles bénéficient d’une double cuisson qui permet d’obtenir des frites bien dorées et croustillantes… C’est un vrai régal ! (surtout accompagnée d’une bière belge #alcoolo)

Si la bière fait partie intégrante du patrimoine belge, il ne faut pas oublier non plus le chocolat, qui chaque année est ramené par valise entière par tous les gourmands du monde.

Alors je ne savais pas où, ni quand en parler, mais j’ai tout de même eu une petite déception. L’incontournable Mannken Pis, soit le petit garçon qui fait pipi. On le voit en grand partout…sauf en vrai en fait! Il faut s’approcher, jouer des coudes, faire des clés de bras et se faufiler parmi la vingtaine de touristes venu pour le voir en vrai. Au final, c’est ça qui est assez drôle, ce petit bonhomme, symbole de la Belgique représente l’état d’esprit de ce pays. Ne pas se prendre au sérieux.

Ne pas se prendre au sérieux, je pense que c’est une bonne conclusion de ce voyage.

 

Adresses à retenir :

Hôtel Amigo Brussels, Café Belga, Drug Opéra, Maison Cirio, Maison Dandoy Chocolat, Chocolaterie Nehaus, Brasserie La Bastoche…

Ce n’est pas que j’avais la flemme de refaire un article “10 endroits pour se restaurer à Bruxelles” (enfin un peu quand même), mais mon Macbook n’a quasiment plus de batterie alors je vais

Brussellement votre,

 

5 thoughts on “3 days in Brussels

  1. J’ai été à Bruxelles au Printemps, il faisait déjà un peu plus beau mais ça me rappelle tellement bien cette ville ! J’aime beaucoup ton article 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.