Certains parmi vous me comprendront. Voler au dessus des nuages. Entre nous, c’est l’une des meilleures sensations qu’il puisse y avoir. Survoler les nuages, les mers et les océans, regarder à travers les hublots, nous rappelle comme le monde est impressionnant.

 A l’école, j’ai toujours été envieux, pas vraiment jaloux, mais plutôt impressionné, par mes amis qui tous les ans partaient à l’étranger ou vers diverses destinations exotiques. J’étais le premier à l’écouter à chaque rentrée, nous raconter comment ils avaient aimé nager avec des tortues, monter sur des chameaux ou grimper le Machu Picchu…

Bon, j’avoue, c’est pas non plus la majorité de mes amis qui nageaient dans les eaux turquoises des Seychelles… Mais il n’empêche que j’aimais écouter leurs anecdotes sur leurs voyages à travers les monde. Et je savais qu’un jour mon tour viendrait. J’étais là, assis au fond de la salle d’Histoire Géo à observer la carte du monde. Asie, Afrique, Amérique… Chaque continent avait sa caractéristique et chacun me donnait des étoiles dans les yeux.

 Alors aujourd’hui, je commence à réaliser une partie de ce désir. Prendre mon envol et atterrir vers de nouvelles destinations, constamment. On a qu’une vie, autant la mener comme on l’entend, tout en sachant se faire plaisir… raisonnablement. Voyager m’a permis de m’ouvrir encore plus au monde qui m’entoure, à de différentes cultures. Je suis reconnaissant de ce que toutes ces expériences m’ont apportées. La maîtrise de l’anglais, de nouvelles rencontres, un nouveau passe temps…

 Je souhaite pouvoir continuer à visiter de nouveaux pays et découvrir l’immensité de ce monde. J’ai toujours su depuis tout comment j’allais mener ma vie, et mes choix de tous les jours m’aide à me rapprocher de mon objectif. Mais en attendant, je veux profiter de chaque opportunité se présentant à moi. Vous le verrez au fil des mois, de part le contenu que je vous propose sur ce blog et sur mon insta @asmilewithalex, je ne me priverai pas.

 Ecoutez, si un truc vous tiens réellement à cœur, lancez vous. Ne prenez pas le temps de le regretter, saisissez la chance, l’opportunité de vous dire un jour “je l’ai fait” et rêvez grand.

Laisser un commentaire